Newsletter BCSH

La donne de Romain Tembouret pour progresser

Vous jouez 3SA sur entame du 7 de .

En match par 4, l’objectif est d’assurer son contrat.

Dans le meilleur des mondes, nous faisons facilement 10 levées : 6 + 2♠ + 1♣ + 1.

Penchons nous pour commencer sur les Carreaux : nous en avons 8 dans notre camp. Si la couleur est répartie 3-2 chez les adversaires, la probabilité de faire 6 levées est de 68%. Il faut cependant prendre soin dans ce cas-là, de ne pas se bloquer. Pour cela, il faut tirer l'As de Carreau et surprendre la Dame du Roi. 
Si tout le monde fournit, on joue le Valet puis nos 3 Carreaux maîtres. 

Mauvaise surprise : l'adversaire de gauche défausse à la deuxième levée. 
Oups ! La couleur est donc répartie 4-1. On ne peut donc plus les affranchir car on ne peut plus remonter au mort.
Même problème si on joue l'As puis la Dame pour un petit du mort. Tous nos Carreaux sont maîtres mais on ne peut pas remonter au mort pour faire nos 4 levées.

La solution

Si les Carreaux sont 3-2, je n'aurai aucun problème car je peux tirer l'As puis surprendre la Dame du Roi puis tirer le Valet. Cependant, je dois me protéger contre le cas des Carreaux 4-1 d'un côté comme de l'autre. Pour cela, je dois pouvoir remonter au mort après avoir tiré As et Dame afin d'avoir encore le Roi et le Valet pour prendre un potentiel 10 quatrième. 

1 seule solution ! 
Vous êtes quasiment certain que l'entame est une quatrième meilleure et provient de R987 à moins qu'il ne s'agisse d'un "top of nothing". Est ayant fourni le 5, vous pourriez être tenté de rester au mort avec le 10 néanmoins, comme vous possédez également la Dame et le Valet, vous êtes certain de faire 2 levées dans la couleur.

Vous prenez donc le 7 de Pique de l'As, vous débloquez As et Dame de Carreaux et vous jouez un petit Pique vers Dame-Valet. Si l'adversaire prend du Roi, vous rejouerez un petit vers le mort et vous pourrez tirer vos Carreaux en commençant par Roi-Valet. S'il laisse passer, tirez vos Carreaux de suite.

Résultat : 3SA +1 car vous faites 6 + 2♠ + 1♣ + 1

L'exercice du mois par Michel Bessis

Chaque mois retrouvez la donne ou les exercices du professeur du Club Michel Bessis

Top top top

Pas d'exercices en cette période de l'année mais un peu de magie.
Voici trois donnes pour en prendre plein les yeux.
Bonnes fêtes et bonne année à tous.

1/ À l'enchère

       Tournoi par paires, votre jeu :   ♠ RD3
                                                              1054
                                                              A62
                                                              ♣ ADV3
 
       La séquence :               S        N
                                                         1♠
                                             2♣       2♠
                                             3♠       4♣
                                             4        4
                                            4SA      5♠
                                               ?
1er top : dites 7SA
Votre partenaire a annoncé une Dame de Pique que vous possédez, c'est donc qu'il sait qu'il y a dix Piques dans la ligne.
Il a donc 7 cartes à Pique et vous comptez 13 levées puisqu'il a promis le Roi de Trèfle
Sa main :    ♠ A1086542
                     A2
                     95
                    ♣ R4

2/ En flanc

                  S         N
                1SA     3SA
Ouest entame de la Dame de Cœur pour le Roi du mort.
Le déclarant joue Pique pour son As et Carreau pour la Dame.
Un espoir ?

2ème top : fournissez le Valet de Carreau sous la Dame
Sud va revenir en main pour tenter l'impasse qui a marché et adieu veau, vache, cochon et… Carreau

3/ A la carte

       La séquence :              S            N
                                             2         3♣
                                             3♠         4♣
                                             6♠  
Entame 2 de Cœur pour le Roi. Quelle horreur !
Mais… un des plus beaux coups psychologiques jamais réussi (attribué à Franck Multon)

3ème top :
Devant ce cas désespéré, le déclarant génial a fourni la Dame de Cœur.
Est a alors pensé que son partenaire avait entamé sous l'As pour obtenir une coupe à Trèfle et a donc rejoué Trèfle pour la défausse des deux Carreaux.

L'imagination au pouvoir.


Envers et Contre Tout

Voici trois petits exercices dans lesquels il s'agit de savoir s'il convient de contrer ou de comprendre la signification du contre du partenaire.
Qu'en pensez-vous ?  Que dites-vous ?

Solutions

SOLUTIONS

  1. Passe : Un contre Spoutnik serait certes correct mais un passe "Blanche-Neige" est bien plus malin. Avec quatre levées à Pique, le Roi de Cœur et l'ouverture du partenaire, vous devriez vous enrichir considérablement si les adversaires jouent 1 Pique contré.
    Passez et espérez.

  2. Passe : Là aussi, vous ne seriez pas opposé à "épingler" vos adversaires à 2. Malheureusement un contre de votre part à ce stade ne serait pas punitif. Passez à nouveau.
    Le réveil va arriver (2 est autoforcing). Si Nord contre, passez.

  3. 3 : Le contre de réveil de votre partenaire n'est pas punitif puisque ses éventuelles levées à l'atout sont mal placées devant les Cœurs adverses. Il décrit sans doute une main à base de mineures avec laquelle il ne souhaite pas laisser jouer 2. Même s'il est censé avoir deux cartes à Pique, 3 est un contrat plus sûr.


Passe Passe ?

Passe est dit-on l'enchère la plus difficile au bridge. Voici 4 mains et 4 séquences.
Pensez-vous qu'il soit bien joué de passer en Sud ?

Solutions

SOLUTIONS
 
(1)      Oui il faut passer. Ce passe "Blanche-Neige" vous permettra de marquer une belle pénalité si Nord réveille par contre, ce qu'il devrait faire.


(2)     Non. Il faut répéter librement les Carreaux, ce qui ne montre pas plus de points mais qui décrit simplement une bonne couleur sixième.


(3)     Non. Il faut dire 3 qui est purement compétitif, en simple application de la loi des levées totales. Les deux camps sont fittés et les points sont équilibrés entre les deux camps. Il devrait y avoir 16 levées totales au moins. S'ils gagnent 2 Piques, vous avez au pire 3 Cœurs moins un… statistiquement


(4)      Oui. Ce passe est évidemment forcing. Annoncer 3 montrerait un jeu unicolore et contrer serait punitif.


La donne de septembre

Tournoi au Club, deux bons joueurs produisent la séquence suivante :

Entame As et Roi de Pique. Résultat : moins un car le déclarant est raccourci.
Sud : "Pourquoi tu ne vas pas à 5, c'est beaucoup plus facile à négocier comme contrat ?"
Nord : "4 ça rapporte plus par paires. Ce n'est pas veinard que celui qui avait cinq Piques possède aussi quatre atouts, et en plus le Roi de Trèfle n'est pas placé"
Sud : "Ouais OK admettons"

Et vous, qu'en pensez-vous ?  Qui est responsable de ce mauvais coup ?
➡ Nord
➡ Sud 
➡ La malchance

Solution :
C'est Sud en fait qui a coûté plus de 2% à sa paire (d'un quasi top à un quasi zéro). Il aurait dû refuser de couper le deuxième tour de Pique et défausser un Trèfle.
Quand Ouest rejoue un troisième tour de Pique, il coupe, retire tous les atouts et fait l'impasse à Trèfle. Est n'a plus de Pique (on le savait qu'il n'en avait que trois !) et le coup est gagné.

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies